Pourquoi une restitution de la grotte Cosquer ?

Pour conserver un patrimoine voué à disparaître

Il s’agit désormais de créer la réplique d’un site à la fois « invisible » et fortement menacé par la montée des eaux. La grotte connaît en effet des problèmes de conservation, les peintures se dégradent très rapidement et inéluctablement.

Des petites secousses sismiques perturbent la grotte et ont déjà endommagées certaines œuvres.
Dans cette perspective, l’enjeu de la réalisation du fac-similé est primordial puisqu’il sera probablement un jour le seul témoin physique de la grotte.

Pour montrer au public un lieu qui lui est inaccessible

La grotte est fermée au public en raison de sa difficulté d’accès (37 mètres de fond et un tunnel de 175 mètres de long précédant l’entrée), ainsi que pour des raisons de sécurité.
Seule une reconstitution permettra de dévoiler ses richesses au plus grand nombre.

Pour prendre conscience du réchauffement climatique

La visite de la Grotte Cosquer 2 permettra de comprendre le phénomène de la montée des mers dans une perspective de longue durée, et dans sa relation avec l’Homme.